Espérance 27 le mag

Espérance 27 le mag

Pour méditer, il ne faut pas se prendre trop au sérieux


IMG_8331__3_-ConvertImage (2).jpg

 

Isabelle Mante a suivi une formation à la méditation de pleine conscience* (ou Mindfulness en Anglais) auprès des enseignants du Center for Mindfulness, de l’université de médecine du Massachussets, fondé par Kabat-Zin. Isabelle propose régulièrement des séances de méditation à Evreux et sera à la librairie Gibert Joseph Evreux, samedi 29 septembre, pour dédicacer son livre « Méditer avec ses enfants »**. Interview.
 
Quelle est l’histoire de la méditation ?
La méditation est une pratique ancestrale qui a plus de 2 500 ans d’existence, issue du Bouddhisme. Toutes les religions proposent une forme de méditation, cela peut être une voie d’instrospection, une façon d’apprendre à se connaître… La méditation a été laïcisée il y a plusieurs dizaines d’années. La méditation de pleine conscience est une forme de méditation laïque, la plus répandue aujourd’hui.
 

 

On a tendance à penser que la méditation est un processus mental mais c’est, en réalité, une pratique éminemment corporelle !

 

Quel est le but de la méditation de pleine conscience ?
La méditation de pleine conscience nous aide à être présents à nous-mêmes, à être conscients de nos schémas de réactivités, des type de pensées que nous avons. Nous sommes également plus conscients de nos sensations. On a tendance à penser que la méditation est un processus mental mais c’est, en réalité, une pratique éminemment corporelle ! En méditant, nous sommes plus conscients de ce qui se passe dans l’instant, à travers nos sens.
 
 
Dans la pratique, comment médite-t-on ?
Il existe deux formes de méditation, qui sont complémentaires :
- la pratique formelle : on dédie un temps pour méditer, assis ou en marchant.
- La pratique informelle : on médite lors des activités du quotidien en étant pleinement dans le moment présent. Par exemple, lorsque je prends ma douche, je me concentre sur mes sensations : le bruit de l’eau qui coule, la sensation sur ma peau, la douceur et l’odeur du savon, le geste que je fais pour passer le gant sur mon corps, la sensation que cela procure…. au lieu de laisser mes pensées s’égarer sur la liste des courses à faire ce soir ! Les deux sont indissociables. La pratique formelle est un entraînement indispensable qui n’a de valeur que si on l’applique ensuite dans notre quotidien.

Est-ce que tu peux nous expliquer plus en détails comment on médite de façon formelle ?
C’est simple, on est assis sur un coussin et on se concentre sur une sensation physique, c’est souvent la respiration. Et on va essayer d’être très attentif aux moindre détails, comme si on découvrait cela pour la première fois. A chaque fois qu’une pensée se profile, on revient à la respiration. Mais il est important de ne pas chercher à obtenir un résultat, on essaie simplement d’être dans le moment présent, sans jugement. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises séances. Si on est submergé par les pensées, si on met du temps avant de revenir à sa respiration, c’est tout à fait normal et la séance n’est pas ratée.
On prend simplement conscience de toutes les pensées qui naissent chaque jour dans notre esprit ! Je me souviens d’un homme qui n’arrêtait pas de bouger lors de ses premières séances. Je ne lui ai fait aucune réflexion et il ne s’est pas interdit de bouger. Au cours du temps, il simplement a pris conscience de ses nombreux mouvements, ce qui a eu pour résultat de les faire disparaître !

Pourquoi pratiquer ?

 

rumination.jpg

La méditation aide à diminuer les ruminations mentales.

 

La méditation apporte le plus souvent, des bienfaits à ceux qui pratiquent. Mais personne ne peut deviner lesquels ni au bout de combien de temps il apparaitront ! Une étude scientifique montre qu’au bout de six semaines de méditation, à raison de 30 minutes quotidiennes, le cerveau se modifie.
Les bienfaits les plus souvent rencontrés sont :
- une meilleure gestion des émotions d’une façon générale, et notamment du stress,
- moins de ruminations mentales,
- le sentiment de se réapproprier sa vie, de trouver une autre consistance à sa vie. En fait, on peut résumer cela en disant que tous les moments ordinaires deviennent des moments extraordinaires car on est plus présent, plus conscient.
Je me rappelle une femme qui a suivi un cycle de méditation de pleine conscience qui m’a confié : « Je vois des choses dans ma rue, que j’habite depuis vingt ans, que je ne voyais pas avant ! » En fait, on retrouve l’émerveillement dont les enfants font preuve.
 
Est ce que la méditation s’adresse à tous ?
Il existe des cas où elle est déconseillée. C’est le cas pour une personne souffrant de dépression profonde ou de schizophrénie, ayant une addiction (ou étant sevrée depuis moins d’un an) par exemple. La méditation peut alors causer des cas de décompression. La personne se retrouve face à des émotions enfuies qu’elle n’est pas prête à affronter.
En dehors de ces cas, je rencontre parfois des personnes qui n’essayent pas beaucoup et pas longtemps. Mais je n’insiste jamais car cela peut être un mécanisme de défense inconscient. La personne n’est peut être pas prête ou trop fragile à ce moment.
 
Peut-on se lancer seul ?

 

marche.jpg

La méditation se pratique aussi en marchant.

 

Oui, j’ai moi-même démarré toute seule. Mais très vite on se pose des questions. Etre accompagné permet d’aller plus vite et dans le bon sens. Dans tous les cas, le principal est de faire preuve de souplesse et d’humour, il ne faut pas se prendre trop au sérieux !
 
Que penses-tu des applications comme « Betit bambou » ?
Sur le principe, je trouve que c’est pas mal pour démarrer mais très vite cela a ses limites. Et puis, il faut faire attention à la qualité de l’application.
 
Quels conseils donnerais-tu à une personne qui cherche un guide ? N’importe qui peut proposer un accompagnement, comment s’y retrouver ?
Déjà, il faut décider si on veut se diriger vers une méditation laïque ou religieuse. Ensuite, il faut s’informer sur le parcours, les expériences de la personne. Ce n’est pas parce qu’elle médite depuis vingt ans qu’elle saura transmettre son savoir ! On peut aussi lui poser des questions sur sa pratique personnelle. Ceux qui sont attirés par la méditation laïque trouveront sur le site de l’ADM (Association pour le développement de la mindfulness, www.association-mindfulness.org) un annuaire des instructeurs MBSR, gage de qualité et de sérieux. Les instructeurs MBSR (mindfulness-based stress reduction ou « réduction du stress basée sur la pleine conscience ») ont la volonté de transmettre leur savoir pour que les gens grandissent, sans leur donner des leçons.
 
Quelles sont les spécificités des instructeurs MBSR, dont tu fais partie ?
La MBSR (mindfulness-based stress reduction ou « réduction du stress basée sur la pleine conscience ») a été créée en 1979 par Jon Kabat-Zinn, médecin américain. Au départ, c’était un programme qu’il a développé pour aider des patients gravement malades à lutter contre le stress. Très vite, des études ont démontré tous les bénéfices de ce cycle. Et Jon Kabat-Zinn a décidé de l’ouvrir à tous. La MBSR s’est démocratisée depuis une dizaine d’années en France. Tous les instructeurs MBSR suivent le même cursus très précis de formation.
 

 

fleurs.jpg

Avec la méditation, les moments ordinaires deviennent des moments extraordinaires car on est plus présent, plus conscient.

 

Comment se déroule un cycle ?
Un cycle se compose de huit séances hebdomadaires de 2 h 30, auxquelles s’ajoute une journée d’intégration après la sixième séance. Les participants doivent avoir un entretien préalable avec l’instructeur et participer à une séance d’introduction. Particularité, les participants s’engagent à pratiquer quotidiennement pendant 45 minutes et à être assidus aux réunions. Durant chaque séance, il y a plusieurs périodes de méditation et d’échanges entre les participants et l’instructeurs. Chacun s’enrichit de l’expérience des autres !
Quant à la journée d’intégration, c’est tout simplement une journée de mise en pratique qui se déroule dans le silence. Des supports papier et audio sont donnés. Le protocole d’un cycle MBSRN a été très précisément défini par Jon Kabat-Zinn et sera rigoureusement indentique, quel que soit l’instructeur.

Quarante-cinq minutes de méditation quotidienne, une journée de silence… Cela peut refroidir les néophytes !
Et pourtant, ce cycle est ouvert à tous, y compris aux personnes qui n’ont jamais pratiqué. J’accueille beaucoup de débutants dans mes cycles en fait. Et cela ne pose pas de problème. La motivation est importante mais, je l’ai déjà dit, il faut s’engager dans la méditation avec curiosité, humour et sans se prendre trop au sérieux.
 
Propos recueillis par Laetitia Brémont

*J’en ai parlé ici hier avec la conférence de Christophe André sur la psychologie positive. Vous avez vu comment j’ai enchaîné les deux sujets ? )

** Isabelle Mante sera en dédicace, de 10 h à 13 h, le samedi 29 septembre, à la Librairie Gibert Joseph, place du marché Clémenceau, Evreux.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Si vous avez aimé cet article, merci de le partager, de laisser un "j'aime".
Et même mieux, abonnez-vous à ce blog (même si vous n'êtes pas Normand, vous y trouverez des billets intéressants). Les articles que je mets en ligne sont gratuits mais ils demandent un investissement important en temps. En vous abonnant (c’est gratuit et sans engagement !), vous me donnez un sacré coup de pouce pour la suite !
Rendez-vous aussi sur :

www.facebook.com/Esperance27leMag

et

www.agri-culture.fr/blogs/laetitia-esperance


 
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
                            Découvrir et pratiquer
Isabelle Mante propose régulièrement des séances de découverte de la méditation à Evreux. Son prochain cycle MBSR à Evreux, se déroulera du 11 octobre au 19 décembre, réunion d’information le 4 octobre. Pour en savoir plus : 06 03 29 43 57 ou www.meditation-pleine-conscience.net
 

Pour les enfants aussi !

 

 

 

Les enfants aussi peuvent méditer ! Isabelle Mante propose, à La Garenne-Colombe (92) un cycle de huit à dix semaines destinées aux enfants, appelé « l’attention, ça marche ! ». C’est une méthode développée par Eline Snel, auteure de « Calme et attentif comme une grenouille », est directement inspirée du programme MBSR pour adultes. Les séances sont courtes, leur durée est adaptée aux enfants.
A Evreux, Luc Vang, enseignant méditation et Qi gong, formé pour accompagner spécifiquement les enfants, propose l’atelier les P’tits Pandas (7 à 11 ans) associant méditation et Qi gong, les mercredis, de 14 h à 15 h, dans les locaux de l’ALM, 16 rue de Coudres, Evreux. Pour en savoir plus, Luc Vang, association Sèves Bien-être : 06 62 18 30 32, sevesbienetre@gmail.com (tarif solidaire selon la situation).
------------------------------------------------------------------------------

A lire !

 

 

Capture d’écran 2018-09-28 à 10.27.04.png

 

Pour partager son expérience avec les jeunes, Isabelle Mante vient de publier un ouvrage sur le sujet « Méditer avec ses enfants », 94 pages, Editions Jouvence, 4,95 € (avec sept méditations accessibles gratuitement en ligne). Une façon simple de méditer en famille et de partager des moments privilégiés. Isabelle Mante sera en dédicace, de 10 h à 13 h, le samedi 29 septembre, à la Librairie Gibert Joseph, place du marché Clémenceau, Evreux.
Et aussi
 

 

Capture d’écran 2018-09-28 à 10.25.34.png

 

« Calme et attentif comme une grenouille », Eline Snel, Les Arènes, 160 pages + un CD, 24,80 € Les enfants d'aujourd'hui sont souvent agités, dispersés, stressés. Comment les aider à s'apaiser ? Comment leur apprendre à se concentrer ?
 

 

Capture d’écran 2018-09-28 à 10.30.13.png

 

« Guéris-toi toi-même : ce que la méditation apporte à la médecine », Johanne Tremblay, 400 pages + un CD, Guy Saint-Jean Editeur, 24,20 € Saki Santorelli raconte l’histoire du programme de méditation de pleine conscience MBSR fondé par Jon Kabat-Zinn. Il revient sur ses trente ans d’expérience, ainsi que sa méthode pour intégrer la méditation à notre vie quotidienne.
 

 

 

« Méditations guidées », Jon Kabat-Zinn, 64 pages +CD, De Boeck Université, 14,95 €, Pratiquer la pleine conscience : les quatre pratiques formelles enfin à votre portée ! Ce livre constitue le compagnon idéal pour découvrir ou approfondir la pleine conscience. Dans un langage accessible et universel, il en présente les quatre pratiques essentielles : le scan corporel, le yoga, la méditation assise et la méditation marchée. Illustrant ces différentes activités, le CD vous guidera sur le chemin de votre propre expérience méditative.
 

Pratiquer...

Nombre de personnes proposent aujourd’hui des accompagnements dans la pratique de la méditation. A vous de choisir en fonction de vos goûts, de votre sensibilité, des affinités qui se forment avec la personne. Il est impossible de lister ici de façon exhaustive tous les contacts eurois. Mais voici quelques pistes :
  • Association Sèves bien-être, Luc Vang, enseignant méditation (cité plus haut pour la méditation pour les enfants) : séance de méditation pleine conscience, les mardis (11 h-12 h) et les jeudis (20 h 30-21 h 30) dans les locaux de l’ALM, 16 rue de Coudres, Evreux. Pour en savoir plus, Luc Vang : 06 62 18 30 32, sevesbienetre@gmail.com (tarif solidaire selon la situation), https://www.alm-evreux.org/meditation.
  • Dojo Zen, Pratique de la méditation zen (zazen) dans la tradition du bouddhisme zen Soto, https://sites.google.com/site/dojozendevreux/home - Groupe Evreux, séances Zazen, le mardi de 19 h 30 à 20 h 30, maison de quartier, à Evreux Saint-Michel, le jeudi de 9 h à 10 h, Association "La Jeanne d'Arc" à Evreux Navarre, Françoise Saugues, Tel : 09 86 53 83 78, saugues.francoise@bbox.fr. - Groupe Le Neubourg, Zazen le lundi et le mercredi, à 17 h 30 (heures d'hiver) ou 18 h (heures d'été), renseignements : Jane Amette, Tel : 02 32 35 14 10, Mail : amette.jane @orange.fr, - Groupe Conche : Zazen le lundi à 18 h 30, renseignements : Françoise Saugues, Tel : 09 86 53 83 78, saugues.francoise@bbox.fr.
  • Ohitika Sophrologie Christine Rousseau, propose des ateliers de méditation de l’énergie à Evreux et des balades méditatives dans le département, http://www.ohitika-sophrologie.com.

    #méditer #méditation #zen #présent #stopAuStress #InstantPrésent


29/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres