Espérance 27 le mag

Espérance 27 le mag

La téléconsultation, une bonne idée mais…

Capture d’écran 2018-10-21 à 13.28.06.png

 

Il y a quelques jours, je pestais, un peu inutilement*, contre le manque de médecins dans l’Eure. J’étais passée à côté de cette information encore récente, le remboursement, depuis mi-septembre, des téléconsultations. En découvrant cela, je me suis émerveillée, un court instant, en me disant que c’était peut-être une solution partielle aux difficultés que les Eurois rencontrent pour décrocher une consultation…. quitte  à faire appel à des médecins hors département plus disponibles.

 

Ah ben oui, mais non ! Parce que, pour bénéficier de la prise en charge  du coût de la consultation, il faut respecter le fameux parcours de santé et donc faire appel à son médecin référant ! Lequel est le plus souvent déjà surchargé et probablement pas équipé pour assurer une consultation via Internet. 

Quant aux spécialistes, la consultation peut être prise en charge par la sécurité sociale et sa mutuelle, à la condition d’avoir une ordonnance de son médecin référant (sauf exception comme la gynécologie par exemple) ET d’avoir consulté ce spécialiste dans les douze mois.

Ces restrictions visent à encadrer la téléconsultation à des cas bien précis et à éviter des erreurs médicales. Un renouvellement d’ordonnance, une prescription d’un vaccin, la lecture d’une analyse… autant de raisons de consulter qui bénéficieront, sans problème, de la téléconsultation. On imagine bien, également, que la téléconsultation devrait connaître un développement chez les psychiatres. Il est à noter que le médecin propose la téléconsultation mais que le patient peut la refuser sans être pénalisé.

Il semble que dans certains cas très spécifiques (enfant de moins de 16 ans, situation d’urgence, médecin référant indisponible…), les conditions de remboursement de la téléconsultation pourront être élargies. Mais pour cela, le patient devra passer par « un dispositif spécifique local » qui devra être mis en place selon le site Améli. « L’information sur cette organisation locale et sur les moyens d’entrer en contact avec elle sera disponible auprès des professionnels de santé du territoire, de l’Assurance Maladie et de l’agence régionale de santé. » .

Tout cela reste donc encore flou et il nous faudra nous armer d’un peu de patience avant de savoir si la téléconsultation est une solution pour les territoires en manque de médecins.

 

En attendant, plusieurs plateformes proposent des téléconsultations qui ne sont donc pas remboursées malgré ce que leurs FAQ laissent entendre...

L. Brémont

 

 

A noter qu’une téléconsultation est remboursable seulement si la canal vidéo est utilisé. Appeler son médecin traitant ne rentre pas dans ce cadre.

 

 

* mais bon, parfois, cela fait du bien de ronchonner !



21/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres