Espérance 27 le mag

Espérance 27 le mag

Ouvrez vos yeux avec le Tangram !

Quand on évoque le Tangram, on pense d’abord scènes, spectacles.  Mais au travers de sa programmation, le Tangram tisse, d’une façon riche et originale, des liens avec les habitants et les territoires. Une façon de montrer que la culture se vit en dehors des salles de spectacles. Aujourd’hui, zoom sur l’écriture et les spectacles (et par ici, la programmation musicale).

 

Des drôles et des drôlesses

Je suis le contrepoids du monde

Des épopées théâtrales

Fargo par Fragments

Sylvain Levey, artiste en résidence

 

Les spectacles et les artistes

« Des drôles et des drôlesses », Marie-Hélène Garnier, Compagnie la Dissidente, 8 février 20 h, Le Grand Forum, Louviers

« Je suis le contrepoids du Monde », Karin Serres, Anne Courel, Didier Vermeulin, Compagnie Ariadne, 26 février, 20 h, le Grand Forum, Louviers

« Tous les oiseaux » de Wajedi Mouawad, théâtre de la Colline, mardi 5 mars et mercredi 6 mars, 20 h, le Cadran, Evreux

« Le nid de cendres » de Simon Falguières, la compagnie le K, 9 mars, 17 h, le Kubb, Evreux

Texte de Mohamed Kacimi,  lu par Hélène Francisci, le 22 juin, à 11 h à l’arboretum de Conches-en-Ouche

Fargo par Fragements, Joël et Ethan Coen, compagnie La Station Service, 16 mars, 20 h, le Kubb, Evreux.

Restitution des ateliers avec Sylvain Levey le 11 mai

 

Des drôles et des drôlesses

« Des drôles et des drôlesses », Marie-Hélène Garnier, Compagnie la Dissidente, 8 février 20h, Le Grand Forum, Louviers.

 

« Des drôles et des drôlesses », c’est un projet collaboratif autour des enfants. Marie-Hélène Garnier, metteure en scène, est partie à la rencontre d’enfants eurois entre 8 et 10 ans. 

Le 12 décembre dernier, onze enfants, issus des ateliers du Tangram, des centres sociaux La Chaloupe et Pastel ont été interviewés et filmés autour de la question « comment imagines-tu ta ville ? ». Les interviews ont été retranscris tels quels. Quatre de ces textes (de deux filles et deux garçons), tirés au sort le 28 janvier, ont été confiés à 4 metteurs-e-s en scène et comédien-ne-s de la compagnie La Dissidente. Lesquels n’ont pas eu connaissance ni participé aux premières étapes du projet. A eux de mettre en scène ce texte. Leur travail, suivi de la vidéo de l’interview, sera présenté le 8 février à Louviers. 

 

 

Marie-Hélène Garnier parle de son projet réalisé à Fécamp avec des adultes.

 

 

 

 

La compagnie La Dissidente est basée à Rouen.

 

Comédienne et metteure en scène, Marie-Hélène Garnier se forme au Théâtre des deux rives à Rouen sous la direction de Michel Bézu et de Catherine Delattres. Elle travaille avec Ariane Mnouchkine, Jean-Louis Hourdin, Agnès Jaoui et Olivier Saladin. Avec le musicien Laurent Dehors, elle crée La Flûte enchantée de Mozart et L’Histoire du soldat de Stravinsky (source).

 

 

Je suis le contrepoids du monde

« Je suis le contrepoids du Monde », Karin Serres, Anne Courel, Didier Vermeulin, Compagnie Ariadne, 26 février, 20 h, le Grand Forum, Louviers.

 Capture d’écran 2019-02-07 à 12.40.33.png

 

 

« Je suis le contrepoids du Monde » est une création participative co-écrite par des artistes et l'autrice Karine Serres. La pièce est interprétée par 4 comédien-e-s et 7 jeunes.  Si une règle précise définit l'intégration des jeunes, ceux-ci ont une grande liberté dans l'espace qui leur est donné : lecture de poèmes, textes écrits, musique...

4 jeunes ouvriront la soirée à 19h30, dans le hall du Grand forum, avant la représentation.

Les 11 jeunes vivent à Louviers.

 

Des épopées théâtrales

Du 5 au 9 mars, le Tangram accueille deux pièces de théâtre format XXL, « Tous les oiseaux » de Wajedi Mouawad (4 heures) et « Le nid de cendres » de Simon Falguières (5 heures). L’occasion de mettre deux oeuvres en miroir mais aussi de mettre en place des rencontres avec les Eurois autour de la lecture et de l’écriture.

 

 

Tous les oiseaux

« Tous les oiseaux » de Wajedi Mouawad, Théâtre de la Colline, mardi 5 mars et mercredi 6 mars, 20 h, le Cadran, Evreux. 

 

Wajedi Mouawad, auteur libano-quebécois, s’intéresse au conflit israélo-palestinien au travers  d’une famille juive installée à Berlin. Au coeur de « Tous les oiseaux », deux  étudiants amoureux — elle, arabe américaine, lui, juif allemand —, rattrapés par  le poids du passé familial. 

 

Wadji Mouawad a pris le parti de traduire les dialogues de  ces personnages dans leur langue : l’allemand, l’anglais, l’hébreu ou l’arabe. Un moyen de renforcer les questionnements autour de l’identité, la transmission, la coexistence pacifique… qui traversent cette pièce.

 

Wajdi Mouawad  parle de cette pièce.

 

 

 

Un extrait de la pièce

 

Tous des oiseaux - Wajdi Mouawad from TnBA on Vimeo.

 

 

Le nid de cendres

« Le nid de cendres » de Simon Falguières, compagnie le K, 9 mars, 17 h, le Kubb, Evreux.

 

Face à Wajdi Mouawad,  « Le Nid de cendres » de Simon Falguières, qui a passé sa jeunesse dans l’Eure. Né à Evreux en 1988,  Simon Falguières entre au lycée Senghor, en classe théâtre où il écrit  et met en scène trois créations : Triptyque autour de Cocteau (2004), La Marche (2006), Lenz adapté de Buchner (2007).

 

Le Tangram a présenté « La marche des enfants » et co-produit « Le Petit Poucet » (2017). Aujourd’hui encore, elle accompagne Simon Falguières dans cette nouvelle création qui ne sera présentée, cette saison, qu’au  au Théâtre du Nord puis le 9 mars à Evreux. Une oeuvre intimement liée à la rencontre de l’auteur avec la compagnie le K.

 

Comme une pomme, un monde coupé en deux hémisphères. 

D’un côté, les machines qui gouvernent la finance se détraquent. Des hommes et des femmes se révoltent. Parmi eux Jean, Julie et leur nourrisson, Gabriel, sont en fuite dans l’Occident en flamme. 

De l’autre côté, dans un monde de contes, une reine se meurt. Sa fille, la princesse Anne, prend la mer à la recherche d’un remède, traverse les limbes et se retrouve dans les cendres de l’Occident.

(source)

 

Une présentation

 

 

 

Des ateliers avec les Eurois

En parallèle, des ateliers d’écriture et de lecture ont été programmés autour du travail de Wajdi Mouawad. Ainsi, la comédienne Hélène Francisci a proposé un le 11 janvier dernier, une lecture rencontre autour de l’oeuvre de cet auteur.

 

De son côté, Mohamed Kacimi, écrivain et dramaturge anime six ateliers d’écriture à Evreux, les 17 janvier, 28 février, 7 mars, 28 mars, 2 mai et 16 mai. Il embarque les participants dans la rédaction et l’échange de correspondances fictives. 

Le 22 juin, à 11 h à l’arboretum de Conches-en-Ouche, Mohamed Kacimi livrera un texte issu de ces ateliers et mis en voix par Hélène Francisci.

 

 

 

 

Des initiatives qui ont vu le jour dans le cadre du réseau 27 qui regroupe 7 structures de soutien au spectacle vivant dans l’Eure.

 

 

Fargo par Fragments

 

Capture d’écran 2019-02-07 à 13.47.27.png

 

« Fargo », c’est une atmosphère glaciale, un univers austère, traversé d’humour noir, réalisé par les frères Cohen en 1996. Un homme fauché décide d’organiser le kidnapping de sa femme pour soutirer de l’argent à son beau-père riche.

Un film en parfaite adéquation avec la musique du groupe Fragments qui propose ainsi un ciné-concert le 16 mars, 20 h, au Kubb, Evreux.

 

Fragments évoque son travail.

 

 

Fragments en live

 

 

 

 

En parallèle, du 12 au 15 février, un atelier découverte de la pratique instrumentale et de l’environnement technique d’une salle de concert sera proposé. Au programme : initiation à la musique assistée par ordinateur, improvisation et expérimentation de la matière sonore face à l’image… 

Le groupe fera une restitution de sont travail en première partie du ciné-concert !

 

Sylvain Levey, artiste en résidence

L’auteur Sylvain Levey prépare sa prochaine pièce, provisoirement intitulée « La faiblesse du myocarde ». Actuellement, en résidence, il se propose de réunir un groupe d’une vingtaine de personnes, appelé « Les Témoins » pour explorer l’écriture et la présence sur le plateau. Six rendez-vous sont proposés à la MJC de Damville. Pour Sylvain Levey c’est aussi une façon de nourrir son propre travail.

Une restitution sera faite le 11 mai. 

 

Entretien très chouette avec Sylvain Levey où il explique comment l’envie d’écrire lui est venue.

 

Entretien avec Sylvain Levey from Sophie Goudjil on Vimeo.

 

 

Né en 1973 à Maisons-Laffitte, Sylvain Levey est acteur et auteur. Depuis 2004 (année où paraissent Ouasmok ?, aux éditions Théâtrales, et Par les temps qui courent, chez Lansman), il a écrit près de trente textes de théâtre très remarqués, aussi bien pour les enfants ou les adolescents qu’à destination d’un public adulte (source).



07/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres