Espérance 27 le mag

Espérance 27 le mag

Joanne Leighton et Camille Laurens proposent, à Evreux, "L&L" dans le cadre du festival Concordan(s)e

"L&L" le 28 mars 

Il semblerait qu’Evreux ait séduit Joanne Leighton. En effet, la chorégraphe est en résidence à la médiathèque d’Evreux du 4 au 7 février, dans le cadre du festival Concordan(s)e. A ses côtés, l’écrivaine Camille Laurens. Toutes deux ont été invitées par le festival à travailler de concert pour construire et interpréter une performance originale, qu'elles ont choisi d'intituler « L&L ».

Cette performance sera donnée le 28 mars à 20 h, à la médiathèque d’Evreux*.

 

Une rencontre avec Joanne Leighton et Camille Laurens le 7 février

Mais en attendant, une rencontre avec Joanne Leigthon et Camille Laurens est organisée, toujours à la médiathèque d’Evreux, le 7 février, à 20 h. Une rencontre animée par la journaliste et spécialiste de la danse contemporaine Rosita Boisseau.

Entrée libre et gratuite. A l’issue de la rencontre, une vente-signature des romans de Camille Laurens est proposée par la librairie Gibert-Joseph.

 

Parmi les ouvrages de Camille Laurens :

Capture d’écran 2019-02-06 à 17.53.49.png

 

- « Les fiancées du diable, enquête sur les femmes terrifiantes » aux éditions du Toucan en 2011. Symbole de douceur, de générosité, de docilité, la femme a, parallèlement,  toujours inquiété, voire effrayé : sorcière,  femme fatale…  Camille Laurens  visite les  les arts, à la recherche des représentations obscures de la femme.

 

- « Encore et Jamais », paru en 2013 chez Gallimard. Dans cet essai, Camille Laurens aborde le sujet de la répétition. Comment les œuvres d'art, l'Histoire, mais aussi et d'abord notre propre existence sont soumises au principe de répétition, pour le meilleur et pour le pire.

 

- « Celle que vous croyez » (2016), récemment porté à l’écran par Safy Nebbou.

 

- « La petite danseuse de quatorze ans », paru en janvier 2019 chez Folio (première parution en 2017 chez Gallimard). 

G01733.jpg

 

Elle est célèbre dans le monde entier mais combien connaissent son nom? On peut admirer sa silhouette à Paris, New York ou Copenhague, mais où est sa tombe? On ne sait que son âge, quatorze ans, et le travail qu’elle faisait, car c’était déjà un travail, à cet âge où nos enfants vont à l’école. Dans les années 1880, elle dansait comme petit rat à l’Opéra de Paris ; mais comme elle était pauvre et que son labeur ne suffisait pas à la nourrir, elle ni sa famille, elle posait aussi pour des peintres ou des sculpteurs. Parmi eux, il y avait Edgar Degas.

 

Camille Laurens évoque les lectures qui l'ont marquée

 

 

 

En 2018, Carole Martinez et Pascale Houbin en résidence dans l'Eure

L'année dernière, le festival Concordan(s)e avait invité Pascale Houbin et Carole Martinez à travailler ensemble. leur résidence s'était déroulée à Val-de-Reuil. Elles ont ensuite donné leur magnifique "Entre nos mains entre nos jambes" à Evreux.

 

Pascale HOUBIN - Carole MARTINEZ / Entre nos mains entre nos jambes from Concordan(s)e on Vimeo.

 

 

* Entrée libre et gratuite. Infos et réservation : 02 32 78 85 00 / mediatheque@evreux.fr



06/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres